AccueilPlan du siteSommaire Pratique

Comment démarrer

      en pédagogie Freinet

                                             …en évitant l'échec… du maître!

Des praticiens s'adressent à des praticiens!

Patrick Robo

(tiré de ARTISANS PÉDAGOGIQUES, sept. et nov. 83)

Célestin Freinet (1966): "La pédagogie Freinet devient une pédagogie de masse".

                                                                        (extrait d'un éditorial de L'Éducateur, fév.66)

Ces quelques conseils (parmi les derniers) de Célestin Freinet sont encore valables, 17 ans plus tard, en 1983 (… en aussi en 2003!  NDLR). Ils sont surtout relatifs à une condition indispensable mais pas suffisante pour démarrer en PF, à savoir LA MODIFICATION DU MILIEU ÉDUCATIF… ce qui prime d'abord étant, bien entendu, UN CHANGEMENT D'ATTITUDE DU MAÎTRE. Quelques conseils supplémentaires et d'ordre général faciliteront peut-être le démarrage en explicitant davantage ces deux notions fondamentales…

Pour démarrer en pédagogie Freinet, la condition première, sans laquelle rien ne se fera, est donc:

Un changement d'attitude du maître

Il ne doit pas être celui qui régente…………………………………………………………………………………………..autoritarisme

                        ni celui qui n'intervient pas…………………………………………………………………………………laisser-faire

Il sera celui qui aide la classe à s'organiser en cellule vivante, en structure coopérative, formatrice et éducative, conduisant l'enfant vers l'autonomie et son statut d"être social et responsable.

Note: Ne pas heurter de front les parents, les supérieurs hiérarchiques, les collègues. Chercher au contraire à gagner la neutralité, si vous ne pouvez compter sur leur bienveillance ou, ce qui est mieux, sur leur aide.

Ne pas user son énergie en veines polémiques; mais plutôt agir et réaliser.

Le but principal à atteindre est alors:

La modification du milieu éducatif

Ce qui se traduit par

Cela ne se conçoit pas, bien sûr, sans ce qui est la spécificité de l'École Moderne, à savoir

l'organisation coopérative de la classe.

En effet, si la pédagogie Freinet propose entre autres à l'Éducation un certain nombre de techniques, elle se veut, dans sa cohérence, "pédagogie de la totalité", et elle ne saurait valablement se scinder en compartiments étanches dans lesquels chacun puiserait ça et là quelques procédés, quelques recettes…

Le lien essentiel de cette cohérence, de cette totalité, est la réelle organisation coopérative de la classe, et mieux encore, de l'école, de l'établissement. Cette organisation coopérative ne s'applique donc pas qu'à quelques activités plus ou moins "secondaires", mais à l'ensemble des activités de la classe, en un mot à la vie de la classe.

Ainsi, le texte libre, la correspondance scolaire, les conférences, les recherches, le travail individualisé, le journal scolaire, les enquêtes, le conseil de classe, le sport, l'art enfantin,… sont tous marqués du sceau coopératif. Pour les praticiens de l'I.C.E.M., toutes ces activités ne trouvent leur signification profonde que si elles s'exercent dans le cadre de cette organisation réellement coopérative.

En fait, si le maître continue de régner en "maître" dans sa classe, à décider de tout, si sa discipline reste autoritaire, paternaliste ou maternaliste, point n'est besoin d'une organisation coopérative. Mais, si l'on s'efforce de partir des intérêts des enfants, si de plus, les activités engagées supposent et nécessitent l'organisation en commun entre les élèves avec l'apport du maître, alors la classe coopérative de vient une nécessité.

Mais ces changements ne sont pas sans danger pour celui qui les met en place, d'où ces conseils supplémentaires qui peuvent s'avérer vitaux:

En bref, démarrer en pédagogie Freinet, c'est avant tout acquérir une conception nouvelle de son rôle d'éducateur, de ses attitudes, de son travail, de ses buts, tout ceci en harmonie et cohérence avec les objectifs et orientations de l'ICEM. Démarche lente, mais primordiale et essentielle. Ce n'est donc pas seulement apprendre de nouvelles techniques de travail et acheter du matériel pédagogique à la C.E.L.

Une formation, et une réflexion complétées par une pratique personnelle deviennent indispensables pour un tel démarrage. Mais comment acquérir cette réflexion, cette formation ? Comment renforcer cette pratique pédagogique ? À ces questions, plusieurs réponses complémentaires:

Lectures indispensables et conseillées…

Avertissements:           

(Suit ici une liste de livres, dossiers de revues et catalogues de matériel; pour les possibilités qu'il y a chez nous, au Québec, je réfère le lecteur à la bibliographie qu'il peut retrouver à partir du plan de site – NDLR)

Haut de la page