AccueilPlan du siteSommaire Pratique

Le petit dossier multi-âge

La question est en effet controversée! Les classes multi-âge existent depuis toujours. 

Chez nous, elles prirent la forme des classes des écoles de rang, "dans le temps", où le plus souvent une "maîtresse" prenait charge des écoliers de tous les degrés du fin fond des campagnes. En ville, les effectifs étaient suffisamment nombreux pour constituer des classes de degrés complètes, dans les écoles des sœurs ou des frères… Aujourd'hui, elles permettent aux gestionnaires scolaires de constituer un effectif dans les meilleures conditions financières possible. En somme, l'une comme l'autre, l'ancienne comme la nouvelle classe multi-âge, ont été et sont là pour faciliter l'administration; elles n'ont généralement aucune justification pédagogique! Et c'est bien là la raison qui fait qu'elles ont si mauvaise presse! Elles sont une sorte de mal nécessaire! 

Chez nos cousins, en Europe et particulièrement en France, les classes multi-âge sont généralement cantonnées en campagne, et on parle des "classes uniques". Ceux et celles qui y travaillent sont souvent ses défenseurs, surtout s'ils font aussi de la pédagogie Freinet. La tendance administrative semble être d'éliminer les classes uniques en regroupant les enfants de petits villages voisins en les transportant dans des ensembles plus grands. Nos cousins semblent bien condamnés eux aussi à connaître le "péril jaune"!

Pourtant, chez eux, des études semblent démontrer que les enfants apprennent peut-être mieux dans ces classes uniques. Aussi trouvent-elles des défenseurs assidus qui cherchent à faire reconnaître l'importance de leur maintien. Chez nous, à mon avis, nous n'en sommes pas là. Un peu partout, les gens s'accordent à considérer les classes multi-âge comme un mal nécessaire, tout au plus. Mais il faut savoir que les approches pédagogiques qui s'organisent pour en "profiter" sont non seulement peu nombreuses, mais que les maîtres qui en usent sont aussi en petit nombre.

Nous, en pédagogie Freinet, nous savons en tirer profit, comme certains des textes suivants vous le démontreront. Je me refuse personnellement à utiliser le terme "classes multi-degrés", nouvelle appellation qui dit bien ce qui, aux yeux des gestionnaires, est important dans une classe (des programmes ou des personnes) et qui tente de faire oublier les mauvaises perceptions accumulées par les parents comme les enseignants.

Voici  donc des textes qui peuvent vous faire voir le multi-âge autrement…

Multi-âge et pédagogie Freinet, de Marc Audet, qui démystifie le multi-âge et le met en lien avec la pédagogie Freinet

Vivre le multi-âge, de Marc Audet, pour connaître et comprendre en quoi on peut tirer profit du multi-âge

Haut de la page